petit Lexique impertinent

Du bobsleigh, de la luge et du skeleton

Rejoins la team en apprenant le jargon du milieu !

AérodynamiqueParamètre plutôt important à prendre en compte quand on sait que le podium olympique de Pyeongchang s'est joué à 3 centièmes sur 240 secondes (4 descentes d'environ 1 minute). Soit 0,003% du temps final. Donc non, nous ne rajouterons pas d'autocollant "A l'aise Breizh", ni "(gros) bébé à bord" sur le carénage.
Aire d’arrivéeZone où les athlètes sont soit très contents, soit très déçus. Toi, par contre, tu essayeras de te relever dignement sans trembler des jambes.
Aire de départZone de départ où l’équipe commence à pousser pour s'engouffrer dans la “PISTE” (voir PISTE). C'est aussi à ce moment que l'on se demande si on a bien fait de faire ce sport
BobeurTerme utilisé pour parler des athlètes qui pratiquent le footing poussette. Mais en peu plus vite et en combinaison moulante.
CombinaisonLa fameuse ! Douce et délicate, élégante et légère... Nous avions demandé dentelle, paillettes et dos nu pour être raccord avec nos amis du patinage (faut dire qu’on est dans la même Fédé) mais nos amis de Jonathan & Fletcher ont décliné cette piste. Dommage. Mais bravo à eux, elles sont top.
EmbarquementProcessus au cours duquel les athlètes pénètrent dans l'engin de course après la poussée de départ. Il est recommandé de ne pas tomber à ce moment-là…
Force GForce gravitationnelle qui maintient la luge et les athlètes sur la paroi d'un virage relevé. Un "G" égale la force de gravité. Sur certaines pistes, la force G exercée sur un athlète peut dépasser 5G, de sorte que l'athlète a l'impression de peser plus de cinq fois son poids réel et de regretter sincèrement ses excès culinaires de la veille. Comme à Altenberg en Allemagne. La plupart des équipages se plantent. Sauf Romain et Margot. Ils sont forts nos pilotes.
FreinTerme inconnu. #neverbrake
Freineur ou brakemanDernière personne à pénétrer dans le bobsleigh au moment de l'embarquement. Appelé freineur (ou plus précisément "Brakeman") parce qu'il est chargé d'actionner le frein pour arrêter le bobsleigh à la fin de la descente. C'est mieux.
Ice SpikePour tenir sur la piste, les talons aiguilles fournis avec nos combinaisons moulantes ne suffisent pas. Nous disposons donc de chaussures à pointes, un peu comme les sprinters, à la différence que ces chaussures possèdent 200 micro pointes pour rentrer dans la glace. Ou dans le derrière des camarades lors d'un embarquement un peu chamboulé.
KreiselMot allemand signifiant cercle. Dans le cas d’une piste, il s’agit d’une courbe qui devient un cercle complet en se passant par-dessous ou par-dessus. Ou l'inverse. Bref, pour faire simple, seul le pilote sait où il en est. Et encore.
La règle des 3 tiersOn dit qu’une bonne descente c’est ⅓ de poussée, ⅓ de pilotage et ⅓ de matériel.
LabyrinthePortion de piste entièrement constituée de courbes, peut-être quatre ou cinq, sans aucun passage droit entre les courbes. Tu as compris? Alors, imagine toi la tête dans le dos de ton coéquipier pendant toute une descente.
Manette2 bouts de ficelles permettant de manœuvrer le bobsleigh. Le pilote doit les attraper pour piloter l’engin à près de 150 km/h. La consigne est simple : “garde tes pouces joints et le bob sera dans l’axe !". Pilote, c'est un métier.
Manette - absence de manetteC'est ainsi que la Luge et le skeleton fonctionnent. Il n'y a rien. Si en fait, le corps donne de légères pressions pour essayer de s'orienter à gauche ou à droite. Pour s'arrêter? Ça, on verra en bas.
PatinPartie des engins qui touchent la glace. Ils sont composés d'un alliage très spécial en acier inoxydable certifié par la fédération internationale (IBSF). On l'avoue, parfois nos épaules et nos casques remplacent nos patins. Oui, ça pique.
PilotePersonne assise à l’avant du bobsleigh et qui essaye de le diriger comme il peut. Oui, car à 150km/h dans un tube de glace ce n’est pas si simple. Le pilote est la première personne à entrer dans l'engin au moment du départ. Il est aussi le premier à savoir quand on va se retourner.
PisteEndroit particulièrement dangereux dans lequel la notion d'engagement prend tout son sens.
PlanchePlanche d’appui de poussée au moment du départ. L'expression "savonner la planche" prend ici tout son sens. Surtout qu'après, c'est de la glace, pas mieux.Mieux vaut ne pas oublier ses “Ice Spikes” (voir "Ice Spike").
PousséeLe bobsleigh, la luge et le skeleton sont poussés aussi fort que possible sur 50m environ afin de prendre l’élan requis. Ensuite nous faisons au mieux pour franchir la ligne AVEC ton engin et de préférence DEDANS. L’inverse est un poil plus contraignant.
Temps intermédiaireLa piste disposent de cellules intermédiaires calculant automatiquement les temps de passage et les écarts avec le meilleur. VERT : vous êtes en avance. ROUGE : on est à la bourre. Mais les compétitions se jouent régulièrement en 4 manches. C'est donc le temps cumulé qui compte. Morale : c'est à la fin qu'on compte les points. On lâche rien !!